HeaderVSE FV

 

RETOUR POST-CONFÉRENCE 2019

 

Sous le Haut Patronage de

Monsieur Emmanuel MACRON

Président de la République française

 

Conférence annuelle de Victim Support Europe

« Victimes : un parcours à plusieurs voies pour se reconstruire »

250 personnes se sont rassemblées au Parlement européen à Strasbourg pour deux jours de conférences, ateliers, plénières et échanges.

 

 

Les 12 et 13 juin, France Victimes a organisé la Conférence annuelle de Victim Support Europe 2019 « Victimes : un parcours à plusieurs voies pour se reconstruire ». Elle a rassemblé plus de 250 acteurs clés travaillant avec les victimes d'infractions pénales : des professionnels intervenant auprès des victimes ainsi que des praticiens, des chercheurs, des experts, des universitaires, des responsables gouvernementaux et de la justice pénale.

Le but de ce colloque était d’échanger les meilleures pratiques et expériences liées aux nombreuses formes de soutien existantes et à la manière dont elles sont fournies aux victimes.

Les intervenants ont fait part de leurs points de vue et de leur expérience, ainsi que des tendances et des solutions concrètes concernant les problèmes les plus importants auxquels sont confrontés les droits des victimes aujourd’hui, notamment des moyens novateurs permettant aux victimes d’obtenir justice et de nombreuses voies pour obtenir un soutien et un rétablissement.

 

"Les équipes du Parlement Européen, Conseil de l’Europe et nos soutiens (Ville et Eurométropole de Strasbourg, la Maif) ont permis à l’ensemble de participants d’être accueillis dans les meilleures conditions pour travailler, échanger et découvrir cette métropole européenne. Nous avons bénéficié de conférenciers exceptionnels dynamiques et qui ont permis d’ouvrir de nouvelles voies pour la prise en charge des victimes", a déclaré le directeur général de France Victimes, Jérôme Bertin.

 

 

« La programmation de cette année a présenté le meilleur des performances sur et en dehors du terrain, démontrant la capacité du secteur à innover et à rester réactif face à l’évolution de la situation, tout en tirant les enseignements des praticiens de première ligne et des leaders d'opinion qui prennent des mesures supplémentaires pour mieux mettre en œuvre les droits des victimes » s’enthousiasme Levent Altan, directeur exécutif de VSE.

 

MERCI

 

Ayant reçu un nombre impressionnant de contributions via l’appel à communication, nous avons réussi à gérer 20 « ateliers » pendant la conférence.

 

Voici quelques exemples de sujets abordés :

- une voie vers des services efficaces et de qualité,

- la méthodologie d'évaluation des besoins individuels des enfants victimes d'actes criminels,

- les femmes victimes de violences conjugales,

- la vulnérabilité spécifique des victimes à l'étranger,

- la violence contre les femmes et accès à la justice,

- mise en œuvre de la directive de l'UE sur les droits des victimes,

- violence sexuelle à l'égard des enfants,

- soutien aux victimes du terrorisme et à la victimisation de masse - succès grâce aux partenariats, aux victimes et aux médias,

- les chiens d'assistance judiciaire pour les victimes d'infractions pénales,

- développement de nouveaux outils pour soutenir les victimes : la socio-esthétique et le projet Gépalemojust pour expliquer la justice à des personnes étrangères,

- le parcours d'une victime du crime jusqu’à l'indemnisation,

- la planification des réponses aux victimes à un attentat terroriste,

- la protection des données.

L’un des points forts du programme de la conférence a été la venue de LOL, un labrador, premier chien d’assistance judiciaire en France et en Europe. Lors de sa première intervention, il a permis à un enfant victime, qui avait précédemment refusé de s’adresser aux autorités judiciaires, de se sentir assez à l’aise pour le faire. LOL avec son éducateur de Handi’Chiens, attaché à l’association France Victimes 46, aux Sapeurs-Pompiers du Lot et sous l’égide du procureur de la République de Cahors, était présent à l’atelier intitulé « Des chiens d’aide pour les victimes d’infractions : adapter les modèles nord-américains à la France – L’accompagnement des victimes par des chiens d’assistance » en collaboration avec la Fondation A & P Sommer et Courthouse Dogs Foudation.

 

Le groupe d’intervenants à la conférence était composé de :

João Lázaro – President de Victim Support Europe

Maryse Le Men Régnier – Présidente de France Victimes

Daniela Senk – Cheffe d’Unité Conférences et Services aux Visiteurs à Strasbourg, DG Communication du Parlement Européen

 

Romain Ruiz – Ancien sportif de haut-niveau, victime le 13 novembre 2015 à Paris.

 

Joëlle Milquet – Conseillère Spéciale du Président de la Commission Européenne pour l’indemnisation des victimes d’infraction

Chantal Cutajar – Adjointe au Maire de Strasbourg

Katarzyna Janicka-Pawlowska – Commission Européenne, Direction générale de la Justice et des consommateurs

Nicole Belloubet – Garde des Sceaux, Ministre de la Justice (Vidéo)

 

Catherine Rossi – Professeure de Criminologie à l’Université de Laval, Québec

 

Tom O’Malley – Maître de conférence en Droit, Avocat spécialisé en révision judiciaire

Élisabeth Pelsez – Déléguée interministérielle à l’aide aux victimes

Frédéric Almendros – Procureur de la République de Cahors

Ellen O’Neill-Stephens – Fondatrice de la Courthouse Dogs Foundation

 

Levent Altan – Directeur Général de Victim Support Europe

Stéphanie Tomé – Experte psychologique au SDIS 68, Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France (FNSPF)

Mafalda Valério – Cheffe de projet pour APAV

 

Richard Olszewski – Vice-Président de Victim Support Europe et Vice-Président de France Victimes

 

Albin Dearing – Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne

Bruno Brito – Psychologue, Manager de RAFAVHVT, APAV

Thierry Baubet - Centre National de Ressources et de Résilience

Héloïse Squelbut – Coordinatrice de l’antenne Nord-Est de l’Institut Français pour la Justice Restaurative (IFJR)

Ruth Shrimpling – Chargée de mission pour Victim Support Europe

 

Jérôme Bertin – Directeur Général de France Victimes

Alain Boulay – Association d’aide aux parents d’enfants victimes (APEV)

Pierre-Etienne Denis – Fédération nationale des victimes d’accidents collectifs (FENVAC)

Guillaume Denoix de Saint Marc – Association française des victimes de terrorisme (AFVT)

 

 

À propos de

Victim Support Europe

Victim Support Europe est une organisation qui regroupe 56 organismes nationaux et régionaux d’aide aux victimes dans 30 pays. Elle promeut l'établissement et le développement des droits des victimes et des services dans toute l'Europe. L'organisation a pour objectif de garantir que chaque victime en Europe puisse accéder aux informations et aux services d'assistance au lendemain d'un crime, quels que soient son lieu de résidence ou le lieu du crime. Victim Support Europe s'efforce également de veiller à ce que les personnes touchées par la criminalité soient respectées, bénéficient de droits solides et puissent se faire entendre tout au long du processus de justice pénale.

  

France Victimes

France Victimes (anciennement Inavem), créée en 1986, est la fédération nationale des associations d’aide aux victimes en France (métropolitaine et outre-mer). L’objectif de la Fédération est de promouvoir et de développer l’aide et l’assistance aux victimes, la médiation et toute autre mesure contribuant à améliorer la reconnaissance des victimes.

Le réseau FRANCE VICTIMES représente :

- Plus de 130 associations locales France Victimes,

- 850 lieux d'accueil, en particulier au sein des tribunaux avec les bureaux d'aide aux victimes d'infractions pénales,

- Plus de 300 000 victimes sont aidées chaque année

Les associations de France Victimes ont pour objectif de soutenir globalement et de manière pluridisciplinaire toutes les personnes qui se considèrent victimes de toute infraction, en France ou à l’étranger. Les associations d'aide aux victimes sont accessibles à tous. Elles sont gratuites et confidentielles.

France Victimes est un membre fondateur de Victim Support Europe et, à ce titre, collabore avec ses homologues européens pour promouvoir et développer les droits et l’aide aux victimes au sein de l'Union européenne.

 

Site de la Conférence VSE 2019

 

Unknown